G.D.S Loire Section Apicole

Bonjour !

Dans quelques semaines vous allez pouvoir choisir le traitement le plus approprié pour votre rucher, traitement proposé par le GDS A et ayant obtenu l'A.M.M.

Pour une efficacité optimale, quels que soient les traitements opérés...

Traiter les ruches le plus tôt possible après la récolte et en tout cas, avant le 15 Septembre en ce qui concerne le traitement à l'APIVAR et à l'APILIFE VAR

Toutes les ruches en même temps afin d'éviter la sur-infestation.

Effectuer un comptage Varroa et si nécessaire compléter les traitements d'API LIFE VAR ou d'APIVAR par un traitement complémentaire (APIBIOXAL)

N-B : Un traitement complémentaire peut être nécessaire si les chutes de varroa après traitement excèdent 1 varroa par jour sur lange gras.

Protégez – vous les mains en utilisant des gants caoutchouc ...Attention équipement spécifique pour l'APIBIOXAL

Cette année nous vous proposons ...

1°) L'APIVAR (comme d'habitude)
Mollécule active : Amitraze
Ce traitement agit par contact avec les abeilles.
Deux lanières sont nécessaires par ruches dans les inter cadres entourant le couvain. ( là où se trouvent le plus d'abeilles)
Une seule pour un petit essaim de moins de 3 cadres de couvain.
Il est nécessaire de les laisser au minimum dix semaines (on peut les laisser jusqu'à douze semaines).
N'hésitez pas à déplacer vos lanières en fonction du déplacement de la grappe d'abeilles.
Au bout d'un mois grattez les lanières pour en oter la fine couche de propolis (souvent invisible à l'œil), ainsi vous rendez plus d'efficacité au traitement....faites de même au bout de 2 mois.
Les lanières doivent être retirées à la fin du traitement pour éviter tout risque de résistance (car il reste de la matière active en faible quantité dans les lanières).

Elles doivent être ramenées au GDSA pour être éliminées correctement.

2) L'APILIFE VAR : Médicament utilisable en Apiculture Biologique
A base de thymol, huiles essentielles de camphre, d'eucalyptus et de menthol.
Ce médicament agit par évaporation.
Attention aux températures (La température moyenne doit être de 20/25 ° et pas en-dessous de 15° ni au – dessus de 30° (risque de perturbation de la colonie et de mortalité du couvain)
Deux sachets de 2 plaquettes sont nécessaires pour traiter une ruche.
Appliquer 1 plaquette par ruche tous les 7 jours.( à scinder en 4 parties en les disposant aux 4 coins de la ruche en tête de cadres)
La durée totale du traitement est de  4 semaines.
A la fin du traitement retirer les reliquats de plaquettes.

Ce traitement pouvant avoir une efficacité limitée, il est conseillé de procéder à des comptages de varroa et de procéder, le cas échéant (très souvent !)  à un traitement complémentaire.(APIBIOXAL)

3) APIBIOXAL : Médicament utilisable en apiculture Biologique
Il est à base d'Acide Oxalique (acaricide naturel)
Il se présente sous forme de poudre en sachet de 35g traitant 10 ruches.

Mode d'emploi :
La dilution des 35 g d'APIBIOXAL s'effectue dans un mélange composé de 50% de sirop et 50% d'eau.
La préparation est administrée par dégouttement à la seringue à raison de 5 ml par inter-cadre occupés par les abeilles.
CONSEILS D'UTILISATION :
Pour obtenir une plus grande efficacité, utiliser le produit dans les colonies sans couvain.
Lorsque le produit est manipulé en poudre (à la fois pendant la phase de vaporisation et les phases de pré-traitement ) porter des protections de type FFP2 masque , gants et des lunettes de protection.

Ne pas utiliser simultanément avec d'autres acaricides, ni plus d'une fois par hiver.
Un surdosage peut gêner le développement à venir des colonies.

D'autres conseils, posologies et modalités d'application sont indiquées sur les emballages des produits que vous allez sélectionner.

Les éléments ci-dessus vous permettent, dans la mesure du possible d'effectuer un choix éclairé de traitement à opérer pour lutter contre la Varrose de nos ruchers !

A Bientôt donc,

Le Secrétariat du GDS Apicole Michel-François LAURENT

Lieudit « Chez Michaud » 42780 VIOLAY

Tél. : 06. 31.10. 28.66